Samedi 20 Juillet 2019
  • Slideshow 001
  • Slideshow 002
  • Slideshow 003
  • Slideshow 004
  • Slideshow 005
  • Slideshow 006

Question d’un contrôleur électricien concernant l’inscription du courant de courtcircuit dans le SINA (rapport de contrôle) et le protocole de mesure et de contrôle relatif à IK départ et IK arrivée

Question d'un contrôleur électricien à L'ESTI

L’appréciation des mesures de protection et les organes chargés de la protection doivent être contrôlés : cela signifie que le coupe surintensité général, le coupe surintensité d’abonné ou le point de raccordement de l’installation réalisée doit être indiqué. Souvent, les valeurs du circuit d’abonné ou du circuit terminal et non les coupes surintensité généraux sont inscrits. Est-ce qu’un exploitant de réseau doit corriger ça ? Si un installateur effectue un agrandissement ou des changements dans des parties de l’installation, doit-il mesurer les valeurs au départ et à l’arrivée et inscrire dans le protocole les mesures du point de raccordement – ou peut-il s’abstenir pour le point de raccordement ?

Télécharger l'article complet : Bulletin AES 4 / 2014

Réponse de l'ESTI

La valeur IK départ est mesurée à l’entrée de la distribution principale. La valeur IK arrivée est mesurée à la fin de la ligne. Il faut enregistrer la valeur effective mesurée, alors seulement le résultat peut être évalué.

• La valeur IK départ sert à l’évaluation du fusible de raccordement.

• Mais si la valeur IK arrivée est si grande que cela suffit pour la valeur au départ, alors il suffit d’enregistrer seulement la valeur à l’arrivée.

• C’est une évaluation professionnelle du contrôle par sondage !

• Pour l’exemple mentionné : le courant nominal 63 A nécessite le facteur 8 (504 A) ; sur le rapport on trouve IK arrivée : 1200 A – Par analogie : cela suffit donc avec de la réserve.

• Si la valeur IK arrivée ne suffit pas, la valeur IK départ doit être inscrite.

Il n’est donc pas facile de répondre à la question posée au début simplement par Oui/Non ; il faut à chaque fois évaluer en fonction de la situation. Installations électriques à basse tension. O-DETEC RS 734.272.3 art. 10