Mardi 22 Janvier 2019
  • Slideshow 001
  • Slideshow 002
  • Slideshow 003
  • Slideshow 004
  • Slideshow 005
  • Slideshow 006

Statistique des accidents 2001–2010

Légère diminution des accidents électriques en 2010

La statistique des accidents électriques en 2010 montre que les cas de peu d'importance et les cas mortels ont enregistré une baisse l'an dernier. Il y a eu moins d'accidents parmi les professionnels de l'électricité. Par contre, les accidents dans l'industrie et le commerce restent toujours à un niveau élevé. Le rapport montre comment et pourquoi ces accidents parfois terribles continuent de se produire.

Stats_Accidents_Esti_2001-2010

Pour éviter les accidents d'origine électrique il est nécessaire de former les collaborateurs dans l'entreprise à l'utilisation sûre de l'électricité. Les dangers et les effets du courant électrique sont malheureusement trop souvent encore sous-estimés. Quel professionnel n'a pas été déjà électrisé ? Une petite décharge électrique, mais qui pourrait entraîner un décès selon l'endroit.

Une station transformatrice devait être rénovée. Pour cela, une installation provisoire a été construite devant la station. Une fois les transformations terminées, l'installation à moyenne tension, les deux transformateurs et la barre collectrice de la distribution secondaire ont été mis sous tension. Pour que les abonnés soient déconnectés le moins longtemps possible, chaque distribution secondaire devrait dépendre séparément de l'installation provisoire, être raccordée à la nouvelle distribution secondaire et remise en service.

L'accidenté était occupé à dénuder les extrémités des câbles. Lors de la préparation du raccord, un conducteur monofilaire du blindage est entré en contact avec un raccord sous tension (illustration 1). Un arc électrique s'est produit, provoquant des brûlures au 2e – 3e degré au visage et aux mains de l'accidenté et d'un autre collaborateur. L'arc s'est éteint sans déclenchement de l'organe de protection. Les accidentés ne portaient pas d'équipement de protection individuelle.

Pour lire l'article au complet : cliquez ici pdf