Dimanche 26 Mai 2019
  • Slideshow 001
  • Slideshow 002
  • Slideshow 003
  • Slideshow 004
  • Slideshow 005
  • Slideshow 006

Question sur les mesures de courant de court-circuit derrière les disjoncteurs

«Lors de contrôles d’installations électriques, j’ai souvent eu ce problème : je mesure après le disjoncteur de protection des moteurs (DP) ou le relais thermique parfois de très faibles courants de court-circuit (selon la valeur sélectionnée resp. la résistance interne du déclencheur bimétal).
La protection de canalisation lors d’une surcharge peut relativement être prouvée et contrôlée :
– à l’aide du coupe-surintensité placé en amont ;
– si la section de conducteur du DP jusqu’au moteur a été réduite, à l’aide de la valeur sélectionnée au DP. Dans ce cas, la protection contre les courts-circuits de la canalisation doit encore être calculée.

Mais maintenant je dois en plus contrôler la protection des personnes (temps de coupure de 0,4 s). Que fait-on quand après un DP l’IK obligatoire n’est pas atteint et quelle est la situation quand le DP protège aussi contre le court-circuit ? Est-ce que j’ai encore aussi besoin de la caractéristique de déclenchement pour contrôler le temps de coupure ?

Ce thème a déjà souvent donné lieu à des discussions. Malheureusement, jusqu’à présent personne n’a pu me dire exactement comment juger de tels cas. J’espère que vous pourrez m’aider à ce sujet.»


Réponse de l’ESTI

Protection contre les courants de surcharge et de courts-circuits : Que trouve-t-on dans la norme ?

4.3.3.1 Généralités

.1 Les dispositifs de protection contre les courants de surcharges ne peuvent déclencher que la canalisation surchargée connectée en aval ainsi que le matériel d’utilisation connecté là-bas (p. ex. moteur bloqué). Contre le court-circuit, il faut protéger les conducteurs entre le dispositif de protection contre les courts-circuits et le matériel d’utilisation à l’aide du dispositif de protection contre les courts-circuits placé en amont.

Le dispositif de protection contre les courts-circuits ne doit cependant pas protéger le dispositif de protection contre les courants de surcharge du matériel d’utilisation en cas de court-circuit, sauf si la protection est demandée par le propriétaire de l’installation.

Pour savoir comment réaliser la protection contre le courant de court-circuit de dispositifs de protection contre les courants de surchage (p. ex. disjoncteur de protection des moteurs, disjoncteurs de protection des appareils ou contacteurs) avec un dispositif de protection contre la surcharge, il faut se reporter aux documents du fabricant.

Cliquez ici pour accéder à l'article complet de l'Esti